Lancer sa marque de vêtements pour enfant en 5 étapes clés

0

Vous aimez l’univers de la mode enfantine, êtes créative et avez envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Ce sont déjà de très bonnes raisons de passer du rêve à la réalité. Le numérique réduit les coûts d’installation et de gestion. Mumpreneurs vous propose une base de réflexion reposant sur 5 étapes clés pour vous aider à lancer votre marque de vêtements pour enfant. Etes-vous prête ?

Quels sont les motivations des mamans entrepreneures ?

C’est souvent pendant un congé de maternité que germe l’idée de lancer une gamme de vêtements pour enfant. Certaines mamans se découvrent à ce moment-là des talents de créatrice qu’elles ne soupçonnaient pas. L’exemple réussi d’autres entrepreneures du web peut faire le reste, surgit alors le moment où elles se disent : « Pourquoi pas moi ? ».

5 étapes pour lancer votre marque de vêtements pour enfant

Faire le point

Vous aurez besoin de partir bien armée pour mener à bien votre projet. Avant de lancer votre projet, un bilan de compétences s’impose. A côté des savoirs techniques propres à la création de mode, stylisme et couture, vous aurez besoin de connaissances en gestion et commerce. Si vous ne maîtriser pas tous ces savoirs, vous pouvez compléter votre formation ou vous faire épauler par un travailleur freelance. Le lancement d’une marque sur internet demande aussi un investissement financier et beaucoup de temps. Ce dernier point n’est pas à négliger… surtout lorsqu’on est une jeune maman très accaparée par son bout d’chou ! Se lancer dans l’entrepreneuriat est vraiment un investissement à temps plein.

Qu’est-ce qui fait l’originalité de votre idée ?

Les entreprises à succès sont celles qui parviennent à différencier leur offre. Il est inutile de se lancer sur une voie très bataillée où il sera difficile de se faire une place. Les entreprises innovantes préfèrent investir un marché de niche dans un secteur porteur. Vous avez sûrement déjà une idée en tête, mais faites un petit tour sur le net pour vérifier qu’il s’agit bien de quelque chose de nouveau par rapport à ce qui est déjà proposé. C’est avant tout votre singularité qui fera votre succès.

Trouver un nom pour votre marque, dessiner un logo

Il n’est pas si facile de trouver un nom de marque, car beaucoup ont déjà été choisis par d’autres entreprises. Si vous avez épuisé toutes vos idées dans ce domaine, il est toujours possible de reprendre le nom d’une entreprise existante, à condition que celle-ci appartienne à un secteur d’activité différent du vôtre. Mais, demandez-vous si cela est vraiment judicieux, si cela ne risque pas de prêter à confusion ou de brouiller votre discours marketing. Il est toujours utile de prendre le pouls de son secteur en faisant un tour sur les sites de vos futurs concurrents, pour mieux apprécier les tendances dans ce domaine. On peut choisir de coller aux modes, ou au contraire se démarquer. L’important est de respecter quelques principes de base et de choisir un nom :

  • qui reflète bien l’univers de votre marque,
  • qui ne se démodera pas trop avec le temps,
  • facile à retenir,
  • pas trop long.

N’hésitez pas à solliciter votre entourage, on réfléchit toujours mieux à plusieurs ! Dès que le nom de marque est trouvé, vérifiez sa disponibilité auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industriel). Il est alors temps de penser à créer un logo. Si vous avez des talents de dessinatrices, c’est le moment de les laisser s’exprimer, mais vous pouvez aussi faire appel à un graphiste professionnel. Vous devrez ensuite déposer vos nom et logo auprès de l’INPI.

Concevoir vos premières créations

L’étape de la création de vos premiers modèles est arrivée. Au moment du lancement, il est préférable de se limiter à une petite collection, deux ou trois types de vêtement, déclinés dans des coloris différents. Vous pourrez ensuite proposer d’autres modèles au fur et à mesure de votre développement, cela permet de réduire les coûts de production. Vous avez peut-être déjà créé vos propres modèles sur de simples feuilles de papier. Vous pouvez aussi utiliser des logiciels de dessin gratuits, comme Gimp ou Paint, ou payant, comme Photoshop, mais ils exigent un petit apprentissage. La encore, il est toujours possible de trouver des conseils auprès d’un styliste professionnel.

La fabrication de votre collection

Vos modèles sont créés, il vous reste encore à acheter des fournitures avant de passer à la fabrication. Si vous avez l’habitude de coudre, vous avez sans doute déjà des fournisseurs locaux attitrés. Mais, vous pouvez bien sûr en trouver d’autres sur internet, dans des annuaires (Europages) ou en fréquentant des salons professionnels (Texworld), ou encore, directement sur des marketplaces (Aliexpress). Avant de commander, demandez des échantillons et renseignez-vous sur les conditions de livraison, notamment sur les frais de port et de douane.

Share.

About Author

Leave A Reply